Le parcours pour le SOT de Brive

Dans deux semaines aura lieu la dernière manche du Sud-Ouest-Tour 2014, avant de laisser place à l'habituelle trêve hivernale.

Le parcours vient d'être déterminé. Si l'ensemble reste très classique, on peut noter tout de même quelques retours, modifications et nouveautés...

 

Si on devait utiliser deux adjectifs pour qualifier ce parcours, ont pourrait dire qu'il est à la fois court et technique. Les habitués des Perrières le savent, il n'est pas nécessaire d'avoir le plus gros drive pour s'imposer à Brive. 

A noter que le parcours est un peu plus compact que d'habitude, le manque d'entretien de la combe et la forte fréquentation du bi-cross nous ayant obligé de concentrer les 12 corbeilles sur un plus petit espace. Un mal pour un bien...

 

Commentaire du parcours : 

 

n°1 : C'est le grand retour, le fameux îlot du trou 1 du National Tour de 2011, qui oblige le joueur à réussir la traversée du terrain de foot et d'arriver directement sur le plateau.

A savoir : - un départ différé est tracé pour les catégories concernées (un peu plus dure qu'il y a trois ans).

               - si le joueur n'arrive pas du premier coup à aller sur l'îlot, il joue son second coup depuis la drop zone avec en plus un point de pénalité.

 

n°2 : classique

A savoir : chemin O.B.

 

n°3 : L'ancien "mixte", avec une arrivée plus bas que pour la corbeille permanente.

A savoir : La mare et l'extérieur du chemin O.B.

 

n°4 : Le petit nouveau, niché sur le chemin entre la corbeille n°3 à 5. Attention à la combe pour les droitiers qui maîtrisent mal les coups techniques !

A savoir : Avec seulement 55 mètres, il fera parfaitement office de closest.

 

n°5 : Classique

 

n°6 : Le bois, ralongé par rapport au parcours permanent.

 

n°7 : Classique

 

n°8 : Deuxième Sud-Ouest-Tour pour cette corbeille qui demande beaucoup de maîtrise mais qui se révèle être assez facile.

A savoir : Attention au dog-leg (passage à droite) et à la zone O.B. en descendant.

 

n°9,10,11 et 12 : Classiques

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0